Quand faut-il remplacer mon chauffe-eau ?

Habituellement, un chauffe-eau pose peu de problèmes. Vous ne devez pas vous en occuper mais il est toujours possible que se produise une panne ou une défaillance notamment une fuite du chauffe-eau. Dans certains cas, vous pouvez régler le problème vous-même, mais il est conseillé de faire appel à un plombier ou chauffagiste pour effectuer le dépannage du chauffe-eau ou d’en acquérir un nouveau. Comment savoir s’il est temps de remplacer mon chauffe-eau ?

  • Parce qu’il consomme trop ?
  • Qu’il ne chauffe pas assez ?
  • Ou qu’il a plus de 10 ans ?
  • Et comment savoir s’il est vraiment nécessaire de changer votre chauffe-eau ?

Nous allons vous donner quelques pistes.

Vous pouvez bénéficier  d’un diagnostic gratuit au 09 87 67 24 71 (prix d’un appel local)

Durée de vie d’un chauffe-eau électrique

À la différence d’une chaudière, un chauffe-eau n’a pas besoin d’être entretenu régulièrement par un spécialiste. S’il ne chauffe plus l’eau, cela peut signifier qu’il est temps de le remplacer. La durée d’un chauffe-eau électrique dépends de la qualité et de la périodicité de son entretien, mais aussi à la marque et à la technologie choisie (Résistance stéatite ou blindée)

La qualité de la fabrication est l’un des premiers à considérer. Nous vous conseillons de vérifier quelle garantie offre le fabricant d’un chauffe-eau.

Bien qu’on ait vu des chauffe-eau résister plus de 12 ans, divers facteurs peuvent causer un vieillissement accéléré, comme la dureté de votre eau (calcaire). Et comme c’est le cas pour tous les biens de consommation, certains appareils peuvent rendre l’âme plus tôt que prévu… Vous pouvez vérifier quand a été fabriqué votre chauffe-eau, en consultant la plaque apposée sur l’appareil.

Parmi les problèmes de chauffe-eau, voici quels sont les plus fréquents :

  • il y a une fuite
  • il n’y a plus d’eau chaude,
  • l’eau n’est pas assez chaude,
  • l’eau sent mauvais,
  • l’eau est sale,
  • l’eau est rouge.

Les signes de vieillissement du chauffe-eau électrique

Comment savoir qu’un chauffe-eau commence à être fatigué ? Quelques signes ne trompent pas. Certaines personnes vont remarquer que l’eau est moins chaude ou que l’eau chaude s’épuise plus rapidement qu’avant. Dans le cas d’un chauffe-eau, cela pourrait arriver s’il y a une accumulation excessive de sédiments dans le fond de l’appareil.

Les indices les plus fréquents d’un chauffe-eau présentant des signes d’usure sont les suivants :

Température de l’eau

Si vous remarquez que la température de votre eau est moins chaude qu’à l’habitude, il peut s’agir d’un signe vous indiquant que votre chauffe-eau est sur le déclin. Évidemment, une fois n’est pas coutume, mais une diminution progressive et continue est un bon indice d’usure. Si vous constatez une telle baisse, restez attentif à la température de votre eau dans les prochaines semaines. Le cas échéant, vous devrez remplacer votre chauffe-eau.

Moins d’eau chaude

Auparavant, si vous aviez assez d’eau chaude pour remplir votre baignoire et qu’aujourd’hui vous manquez d’eau chaude, il est temps de remplacer votre chauffe-eau. Une grande variation de température de votre eau ou dans la quantité d’eau chaude à laquelle vous avez accès sur une base quotidienne, il est fortement possible que votre chauffe-eau doive être remplacé sous peu.

Rouille dans le bas du chauffe-eau

fuite chauffe-eauSi on voit de la rouille, c’est un signe qu’il y a probablement une fissure, qu’il y a un début de fuite lente et que ça s’accumule à cet endroit  (la plupart du temps, la rouille apparaît en bas de votre chauffe-eau), il serait préférable de remplacer ce dernier avant qu’une fissure n’apparaissent n’occasionne un dégât d’eau ! L’eau circule du haut vers le bas et la présence de rouille à un tel endroit peut causer un trou d’où l’eau fuitera. Suivant la taille de la fissure, votre eau s’échappera de façon plus ou moins rapide de votre chauffe-eau pour se rependre sur le sol. Si votre chauffe-eau ne se trouve pas dans un endroit qui, en cas de problème, permet de réduire les dégâts, une catastrophe peut s’en suivre (dégât des eaux). Assurez-vous donc de deux choses :

  1. Installez votre chauffe-eau dans un endroit qui permettra de minimiser les dégâts, sachant que le meilleur emplacement est sur du carrelage ou directement sur la dalle de béton par exemple dans un garage ou une buanderie avec une évacuation d’eau au sol.
  2. Soyez à l’affût de la rouille : cette dernière, en plus d’être un indice fiable de vieillissement, vous avertit de la possibilité d’une fuite éventuelle.

Dans tous les cas, l’apparition de la rouille signe l’arrêt de mort de votre chauffe-eau et il faudra procéder à son remplacement.

Changement de couleur de l’eau

Une eau qui est moins limpide qu’à l’habitude peut indiquer la présence de rouille dans le réservoir du chauffe-eau. L’eau prend une légère coloration. Par exemple, si vous vous versez un verre d’eau et que cette dernière semble plus trouble qu’à l’ordinaire (et ce de façon répétitive), il se peut que votre chauffe-eau présente des signes d’usure. Même chose pour le lavage à la machine : si après avoir lavé vos vêtements vous constatez une décoloration ou des taches de rouille sur vos effets personnels, vérifiez l’état de votre chauffe-eau ou contactez un spécialiste avant que votre eau ne devienne impropre à la consommation et que vos vêtements soient tachés quand vous les lavez.

De l’humidité sur la paroi extérieure

Si vous décelez la présence d’humidité sur votre chauffe-eau, il s’agit d’un signe qui ne trompe pas ! Votre chauffe-eau devra être remplacé.

Temps de chauffe trop long

L’eau peut mettre un temps anormalement long à chauffer si la résistance est entartrée : plus il y a de tartre plus il faut de temps et d’énergie pour chauffer l’eau. En effet, à la suite de l’entartrage, la durée nécessaire pour arriver à la même température qui va augmenter au même rythme que la capacité du chauffe eau va baisser (eau remplacée par du calcaire) donc la consommation va augmenter. Dans ce cas, vidangez votre chauffe-eau et nettoyez la résistance pour vous débarrasser du tartre et du calcaire.

MAIS !

Quand on commence à démonter un chauffe-eau pour changer sa résistance, son anode et les joints, on risque toujours d’avoir des fuites après remontage. Sans compter qu’on ne connait pas l’état de la cuve … bien souvent on s’engage dans des frais pour finir à en mettre un neuf !

Arrivée d’eau défectueuse

L’eau peut arriver difficilement si le réducteur de pression fonctionne mal, s’il est très ancien par exemple. Dans ce cas aussi, vous pouvez ne presque plus avoir d’eau chaude. Pensez-y : changer un réducteur de pression est beaucoup moins coûteux (à partir de 25-30 € la pièce) que de changer un chauffe-eau. De plus, c’est une garantie de sécurité pour votre installation !

Efficacité du réducteur de pression

Vous risquez une explosion et vous abîmez vos robinets si votre groupe de sécurité et votre réducteur de pression ne fonctionnent pas (ou fonctionnent mal).

Voici une façon simple de vérifier la bonne marche du groupe de sécurité : lors du temps de chauffe, vous devez voir de l’eau couler en goutte à goutte. Pas plus, pas moins.

  • Si l’eau ne coule pas en goutte à goutte, ou si elle coule davantage, c’est signe qu’il y a un problème !
  • Si l’eau ne coule pas normalement du groupe de sécurité, cela peut aussi être le signe d’une défaillance du réducteur de pression.

Voilà pourquoi la durée de vie d’un chauffe-eau peut grandement varier d’une maison à une autre !

Votre chauffe-eau est en panne, faut-il le changer ? Bénéficiez d’un diagnostic gratuit au

09 87 67 24 71 (prix d’un appel local)

OU

Pour tout remplacement de chauffe-eau incluant la pose, faites confiance à eau-go !

Laisser un commentaire

Partagez votre avis, faîtes part de vos astuces et conseils.